Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la petite maison dans la prairie
  • Le blog de la petite maison dans la prairie
  • Contact

Profil

  • petite maison dans la prairie
  • Mes passions, mes photos, mes broderies,  mes "tranches"de vie, mes humeurs, mes bonheurs.
Tout ce que j'aime partager avec vous...
  • Mes passions, mes photos, mes broderies, mes "tranches"de vie, mes humeurs, mes bonheurs. Tout ce que j'aime partager avec vous...

Pour me contacter

Archives

Mes petits bonheurs...

"La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent… 
  C'est d'apprendre comment danser sous la pluie."


decembre-20112.jpg

Catégories

28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 15:11
Après avoir lutté avec un immense courage et une dignité exemplaire contre la leucémie durant ces trois dernières années, Claude est parti le 16 juillet pour le grand voyage.
 Je l'ai accompagné en lui tenant la main jusqu'à son dernier souffle.
Entourée de mes enfants et petits enfants, de mes amis si chers, rééls ou virtuels, je commence à apprendre à vivre sans lui.
Je serai forte, il l'aurait voulu ainsi, il l'était tellement qu'il me porte encore, je sais qu'il m'aidera.

Comme me l'écrivais Margotte mon amie
 "Les souvenirs heureux restent toujours vivants".
Ou bien encore comme disait Anne
"le malheur de l'avoir perdu ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l'avoir connu" .
 Ces deux citations sont si vraies...Je n'oublierai jamais ces 5 années de bonheur passées auprès de lui malgré cette maladie que nous traitions souvent avec mépris et ironie mais qui cependant fut victorieuse.

Il aurait, je le sais, aimé nous dire ce texte d'Henri Scott...

Tout va bien..
.
La mort n'est rien en soi... je suis seulement allé dormir dans la pièce à côté.
Je suis moi et vous êtes vous...Quel que soit le lien qui ait pu nous unir, il est toujours le même.
Appelez-moi par mon surnom, parlez-moi le plus naturellement comme vous l'avez toujours fait.
Ne changez pas de ton.
N'y mettez aucune solennité ni tristesse.
Riez aux petites plaisanteries que nous aimions tant nous faire.
Jouez, souriez, pensez à moi.
Que mon nom soit utilisé de la façon la plus naturelle comme il l'a toujours été.
Qu'il soit prononcé sans effort, sans le moindre ombrage.
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié.
Elle est toujours celle qu'elle a toujours été.
Pourqu'oi devrais-je sortir de votre esprit, parceque je ne suis plus là?
Moi, je vous attends, pour quelques temps, quelque part, tout près, juste au coin de la rue...
Tout va bien




A bientôt à tous et toutes, je reviendrai vous voir un autre jour.

Je vous offre le champ de blé de la petite maison dans la prairie







Partager cet article

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie
commenter cet article

commentaires

Domie 15/08/2008 13:47

je viens chez vous apres un commentaire laissé sur mon blog, et je trouve cette bien triste nouvelle. seul le temps rend la douleur moins dure mais l'absence est dure à combler... je vous souhaite beaucoup de courage.

vous avez un bien joli prénom, c'est celui que j'ai donné à ma fille qui a 10 ans et demi.
gros bisous

fayet mchantal63 15/08/2008 10:41

Un petit coucou pour te souhaiter une très bonne journée remplit de rayons de soleil.
J'espère que tu vas bien. Pleins de bonnes choses pour toi. Quand un être cher nous quitte l'absence est terrible. Moi j'essaye de penser au superbs moments. Mais toujours une petite larme revient. Et parfois un petit sourire apparait sur le coin de mes levres.
Je te souhaite bon courage. Bisous
amitié chantal

Michou 15/08/2008 09:06

Je pense fort à toi en ces moments difficiles. Que ce jour de l'Assomption t'apporte réconfort et courage.

Michou

Bohnita 14/08/2008 22:36

Un petit mot pour te dire que je pense à toi et te fais un gros schmoutz d'affection Sophie...

Je souhaite que tu continues de prendre soin de toi en gardant ce beau regard sur la vie qui te caractérise... Bise encore. Sylvia

Flo-Avril2 :0010: 14/08/2008 10:32

Coucou Nanou, heureuse de voir que nous préparons les mêmes plats
Bisous, Flo