Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la petite maison dans la prairie
  • Le blog de la petite maison dans la prairie
  • Contact

Profil

  • petite maison dans la prairie
  • Mes passions, mes photos, mes broderies,  mes "tranches"de vie, mes humeurs, mes bonheurs.
Tout ce que j'aime partager avec vous...
  • Mes passions, mes photos, mes broderies, mes "tranches"de vie, mes humeurs, mes bonheurs. Tout ce que j'aime partager avec vous...

Pour me contacter

Archives

Mes petits bonheurs...

"La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent… 
  C'est d'apprendre comment danser sous la pluie."


decembre-20112.jpg

Catégories

18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 18:09
Malgré la grisaille ambiante, ses fleurs en longues grappes jaunes
 illuminent le jardin de leur pluie d'or...



Recherchant un poème pour illustrer mon billet,
j'ai découvert Sabine Sicaud  (1913-1928), jeune poétesse trop tôt disparue.

Le site consacré à l'oeuvre poétique de Sabine est à découvrir ICI.

Merci à Guy Rancourt, webmestre du site de m'avoir permis de vous offrir ce poème.
Parmi les 29 poèmes de sabine in "Poèmes d'enfant" (1926),
il avait été couronné aux  Jeux Floraux de France en 1925 en obtenant le 10ème prix.


Le cytise

Non, pas une glycine. Au lieu de grappes mauves,
Ce sont des grappes d’or…
On dirait des pendants d’oreilles de jadis, en bel or fauve…
Ou des pastilles d’ambre, ou les confetti d’or
Qui joncheraient, pour un grand mariage,
Le tout petit sentier… C’est le décor
Où des torches s’allument. Vois flamber le paysage!

Survient le vent.
Et c’est une cascade lumineuse de topazes,
Un long feu d’artifice, un jet d’eau qui s’embrase,
Un quatorze Juillet de mai! Vois, dans le vent,
La joie ardente du printemps!

Pas de canons, d’ailleurs, ni de Bastilles prises.
C’est la fête rustique du Cytise.

En cheveux de soleil,
-Papillotes. Jeune perruque ébouriffée-
Le Cytise s’éveille. Il est pareil
À quelque page blond sortant d’un magique sommeil.

Il fut un arbre mort et le voici pareil
Au Printemps même, secouant sa tête ébouriffée…
Lancés par la main d’un Génie, ou par les fées,
C’est l’éparpillement de petits sabots jaunes, si légers,
Si menus et vernis, qu’ils émerveillent
Le vieux cyprès bourru, chaussé de brun. Et les abeilles
Vont et viennent, avec ce bruit que l’on entend dans les vergers.
Et moi, comme toi, vieux cyprès, je m’émerveille
Longtemps, devant cela, que nul ne semble voir,
-Sauf nous deux - le jeune cytise en fleurs, au bord du soir.


Merci de votre passage, à bientôt




Partager cet article

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans poésie
commenter cet article

commentaires

jocelyne 29/09/2009 17:57



Il y a également chez moi ce superbe arbuste du printemps mais attention, les graines sont un poison très toxique.Prudence avec les enfants et les jeunes animaux, car à l'automne elles tombent au
sol.



Quichottine 29/05/2009 21:45

Elles brillent de mille feux... C'était un trésor, c'est vrai. Merci aussi pour ce poème.

petite maison dans la prairie 30/05/2009 09:02


Trésor éphémère, tellement beau qu'on croit rêver...
Ce poème de jeune fille m'a touchée.
Bises à toi.


eleonor 22/05/2009 11:13

je vois souvent cet arbre mais je ne savais pas son nom, cela ressemble a la glycineAlors bonjour Madame Cytise

petite maison dans la prairie 22/05/2009 19:49


Beaucoup plus éphémère que la glycine, dommage il est si beau.
Merci de ta visite Eléonor.


liedich 22/05/2009 06:15

et bien à - 10 de 6h, j'étais en train de prendre un café... mais que le matin est doux et calme, j'aime.douce journée à Toi aussi ma Prairie.

petite maison dans la prairie 22/05/2009 19:43


C'est vrai, le matin était doux et calme malgré le merle fou!
C'était, comme tu me le souhaitais une douce journée, chaude avec un léger zéphir, comme je les aime.
Je t'embrasse poète, belle soirée à toi.
Sophie


liedich 21/05/2009 22:46

quelle splendide fleur et quel beau jardin ! tiens une chaise longue pour idées courtes et je... et je.... je dors déjà.Dis tu m'invites dans ton jardin !Douce nuit à Toi.

petite maison dans la prairie 22/05/2009 06:01


A propos de chaise longue, je l'ai oubliée hier soir sous le chêne et après l'orage elle doit avoir froid ce matin!
Oui, je t'invite dans mon jardin et ce ne sont pas "des mots en l'air".
Bientôt tu ne voyageras que pour ton plaisir et nous en reparlerons ami!
Bisous du matin, tôt, trop tôt mais les oiseaux font un tel raffut qu'ils ont troublé ma fin de nuit.
Belle journée Poète...