Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la petite maison dans la prairie
  • Le blog de la petite maison dans la prairie
  • Contact

Profil

  • petite maison dans la prairie
  • Mes passions, mes photos, mes broderies,  mes "tranches"de vie, mes humeurs, mes bonheurs.
Tout ce que j'aime partager avec vous...
  • Mes passions, mes photos, mes broderies, mes "tranches"de vie, mes humeurs, mes bonheurs. Tout ce que j'aime partager avec vous...

Pour me contacter

Archives

Mes petits bonheurs...

"La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent… 
  C'est d'apprendre comment danser sous la pluie."


decembre-20112.jpg

Catégories

22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 08:00



Dans quelques semaines je reprends les valises,
lourdes de souvenirs et d'objets amassés
au fil des jours et des années
comme dans un conte de fée.

Je n'imaginais pas que...
La petite maison et moi allions nous séparer.
Ce refuge de la reconstruction après tant de blessures
assénées par la vie m'a aidé à grandir encore...
Tellement qu'il me faut me pencher pour passer sous le pont

La situation était cocasse.
Et pourtant...
L' âme ravagée par la peine, je m'entends prononcer
ces quelques mots qui je le crois l'ont apaisé...
Tout se bousculait dans ma tête.
C'est ainsi qu'un beau jour...
Non, ce n'était pas un beau jour...
Je le vis arriver, l'âme en peine, sa peine à lui,
évincé d'une vie qu'il croyait si tranquille.
Pleurant comme un enfant, il me dit doucement,
"Sophie il me faut la maison, ma femme me "congédie"
Et là,  l'espace d'un instant je me demandai...
Faut-il le consoler alors que je m'en vais?
Dois-je en pleurer ou bien en rire
de ce moment à la fois cocasse
 et tellement douloureux?
Car en prenant le recul nécessaire
(ça je sais bien le faire)

J'étais anesthésiée,
 titubant sous le choc je m'efforçais de ne rien montrer.
Et  toute à son chagrin m'oubliant dans ses larmes
Une seule pensée me vint
"Mon jardin que vais-je devenir sans mes fleurs"...
Je retombais douloureusement du haut de l'escalier
vous savez, ce bel escalier qui conduit au bonheur.
Puis vinrent les enfants, je remontais les marches
la-haut je respire à nouveau.
Je foulais à nouveau cette mousse si douce
 qui rafraîchit l'âme et le corps...
On appelle cela "aller de l'avant"
 et je veux bien le croire car j'y suis parvenue.
Les vacances étaient là.
J'ai profité alors de tout ce qui m'était offert
et c'est ainsi qu'au retour d'une balade avec ma fille
Nous sommes tombées en arrêt
Oui en arrêt , j'insiste.
Elle était là, belle maison limousine en pierre
rassurante et bien libre!
Avec sur le panneau affiché à l'entrée ces simples mots
"A louer"
Un petit coup de fil , une visite...
Ce sera celle-ci car je le sens ainsi,
 je revis et je suis ravie.
Tout au bout d'un village, ce que j'aime...
De beaux arbres fruitiers, de la place pour mes fleurs
nouvelle vie, nouveau refuge, je suis prête!
Elle a un beau grenier,
un puits, un banc de pierre...
J'en ferai mon abri.
J'en ferai notre endroit de vie.
C'est aujourd'hui le début d'une nouvelle histoire de vie
Qui commence bien sûr par "remplir les valises"...

C'est ainsi que dès le premier octobre
 je changerai la photo,
 je changerai d'endroit
Parce c'est bien aussi "à Yeur"
Toujours avec optimisme et espoir,
 je suis ainsi car j'ai la vie...
Ce matin, je dis à mes enfants, au père de mes enfants
, à mes loulous, ma Dan et mes amis
vous êtes là, c'est bon, simplement bon...
Merci,
 je peux rester tout en haut de l'escalier, vous y êtes, vous m'attendez.







Partager cet article

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans la vie
commenter cet article

commentaires

DD 29/08/2009 13:50

mais tu quittes la petite maison sophie ? ohhhh j'imagine ta peine mais tu as raison regarde devant toi ...plein de bisous et bonne journée

petite maison dans la prairie 30/08/2009 18:58


Oui, je la quitte! Le moment difficile est passé, l'autre est comme j'aime! Vieilles pierres intérieur et extérieur...Ce sera bien mais en attendant il faut faire les
cartons...!
Bisous à toi DD.


Jeanne Fadosi 27/08/2009 18:59

Avec optimisme et espoir ... et tu es bien vaillante ... Tu y feras ton nid chaleureux et doux, à ta ressemblance.Belle fin de semaine, Sophie et plein de courage

petite maison dans la prairie 28/08/2009 22:24


Oui, j'en suis sûre. J'y suis revenue aujourd'hui pour mesurer les fenêtre et la revoir, faire le tout du jardin, superbe (enfin, pour moi bien entendu)
Je prépare les cartons, je trie, je jette, j'emballe et seule c'est un peu fatiguant! Mais je dors très bien la nuit.
Merci pour les encouragements, j'y crois, j'y vais.
Bon week-end jeanne.


Lambinette 26/08/2009 10:06

Bon courage à toi pour ce déménagement... Je suis sûre qu'après la petite maison, la grande maison sera ton nouveau refuge... Ce sera certainement difficile de prendre ses repères au début, mais vite tu te rendras compte que tu pourras être heureuse là également puisque cette maison te tendait les bras.... Grosses bises

petite maison dans la prairie 26/08/2009 21:24


Oui, je crois que je peux être heureuse partout en fait! Il suffit d'accepter et c'est fait
Mais que c'est fatiguant de préparer les cartons.
Quand je vois ce que je conserve et qui ne sert jamais! je suis effrayée.
Grosses bises à toi Lambinette.


DD 26/08/2009 07:16

bonjourceci n'est pas dans mes habitudes et je n'aime pas les commentaires copié/collé ... cependant, j'en utilise un aujourd'hui pour rattrapper un retard de visites dû à mon absence, je m'en excuse et le prochain sera plus personnalisé, promis !des gros bisous pour une bonne journée

petite maison dans la prairie 26/08/2009 21:15


Ne t'inquiètes surtout pas, de mes 3 semaines de vacances j'ai pris un retrad que je ne pourrai jamais rattraper.
Tu es revenue, je suis contente, profite de ces jours où tu n'ras plus travailler comme de belles vacances encore et encore.
Bisous DD


fanfan 25/08/2009 17:28

très bel escalier et belle histoire ; c'est une leçon d'espoir !

petite maison dans la prairie 25/08/2009 22:35


Et dans cette maison je vais remonter les escaliers.
La question que je me pose ces jours-ci est "par quoi commencer pour remplir les cartons" C'est fou ce que l'on accumule dans une maison au fil des annnées.