Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la petite maison dans la prairie
  • Le blog de la petite maison dans la prairie
  • Contact

Profil

  • petite maison dans la prairie
  • Mes passions, mes photos, mes broderies,  mes "tranches"de vie, mes humeurs, mes bonheurs.
Tout ce que j'aime partager avec vous...
  • Mes passions, mes photos, mes broderies, mes "tranches"de vie, mes humeurs, mes bonheurs. Tout ce que j'aime partager avec vous...

Pour me contacter

Archives

Mes petits bonheurs...

"La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent… 
  C'est d'apprendre comment danser sous la pluie."


decembre-20112.jpg

Catégories

5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 16:32

Tout est blanc d'un calme paisible,

au village, le temps s'est arrêté...

Seule Knacki déchaînée apprécie et gambade en aboyant.P1000584.JPG

 

A travers la tempête, et la neige, et le givre,
C'est la clarté vibrante à notre horizon noir ;
C'est l'auberge fameuse inscrite sur le livre,
Où l'on pourra manger, et dormir, et s'asseoir.

Charles Baudelaire

 

 

P1000579.JPG

Et quand viendra l'hiver aux neiges monotones,
Je fermerai partout portières et volets.

Charles Baudelaire

 DSC09982-1


Qu'il est doux, qu'il est doux d'écouter des histoires,

Des histoires du temps passé,
Quand les branches d'arbres sont noires,
Quand la neige est épaisse et charge un sol glacé !

Alfred de Vigny

 

Surtout que je suis rentrée de promenade complètement enneigée

DSC09968-copie-1.JPG

 

Nuit de neige

La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.
Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
Quelque chien sans abri qui hurle au coin d'un bois.

Plus de chansons dans l'air, sous nos pieds plus de chaumes.
L'hiver s'est abattu sur toute floraison ;
Des arbres dépouillés dressent à l'horizon
Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

La lune est large et pâle et semble se hâter.
On dirait qu'elle a froid dans le grand ciel austère.
De son morne regard elle parcourt la terre,
Et, voyant tout désert, s'empresse à nous quitter.

Et froids tombent sur nous les rayons qu'elle darde,
Fantastiques lueurs qu'elle s'en va semant ;
Et la neige s'éclaire au loin, sinistrement,
Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux !
Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
Eux, n'ayant plus l'asile ombragé des berceaux,
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
De leur oeil inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu'au jour la nuit qui ne vient pas.

Guy de Maupassant

 

Les petits oiseaux sont nourris et se blotissent dans leurs cachettes.

Chaque pot s'est coiffé de son petit chapeau,

nous attendons la nuit, elle sera encore froide.

 

DSC09980-1.JPG

 

Pour vous quelques roses de la maison, pour vous remercier d'être passé par là.

DSC09992.JPG


 

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans ambiance
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 06:30

 

Saison des couleurs chatoyantes,

du crépitement des feuilles qui tombent,

de la cueillette des champignons ou des mûres...

L'été est fini mais l'automne est si beau !

DSC07533.JPG

 

 

Il y a quelques jours,  Flo, "le bonheur des mots qui chantent"

a écrit un merveilleux poème d'automne.

Je lui ai demandé de me le prêter pour illustrer

mon premier billet consacré à cette superbe saison...

Je vous l'offre à mon tour avec sa permission.

Merci ma Flo, tu es une amie adorable.

 

Les chemins de l'automne


La charmille du hêtre s'enjolive de pourpre
Et dans le clair matin, tourbillonne au vent
Les accents de l'été tout doucement s'éteignent
Pirouettant dans des jeux de lumière

Dans le grand sablier, les grains doucement s'égrènent
Et délicatement se fondent en mouton
Moelleux d'une brioche tout mollement s'étale
Dans la délicatesse des fragiles silences

Je glane la tendresse des derniers renoncules
L'automne en ondes pures se pare de topaze
Prend des rouilles chantants et glisse vers demain
Le soleil est bien loin dans l'infime horizon

Un bourgeon de cristal plus fièrement se dresse
Oublie que c'est fini et brille de mille feux
J'ondoie tel un brin d'herbe dans l'autan virevoltant
Et m'abandonne sur l'aile du dernier papillon.

 

DSC07510.JPG

 

Je vous souhaite un merveilleux automne,

prenez soin de vous.

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans ambiance
commenter cet article
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 09:47

 

 
   

Mes petits loulous arrivent demain!

Je vous quitte donc pour une semaine,

juste le temps, comme j'ai coutume de dire,

de fabriquer une belle dose de souvenirs...

 

 

Ce qui fait que les grands-parents s'entendent si bien avec les petits enfants,

c'est que pour ces derniers, la vie n'est pas encore assez sérieuse et que pour les aïeuls,

elle ne l'est plus autant.

Tristan Bernard (revu et corrigé par Sophie)

 

Quelques images de la promenade dominicale avec miss Knacki.

 

N'y allons pas par quatre chemins...

je vous en offre cinq!

 

juillet-20112.jpg

 

Nous avons cueilli la lavande,

je vous offre quelques bouquets.

Ce soir la cuisine embaume. 

Dans quelques jours je la mettrai dans de petits sachets,

ceux qui parfume les armoires ...


DSC09424.JPG

Passez une belle semaine,

merci de votre présence.

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans ambiance
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 17:19

Il faut que je te dise

Le printemps est tout près.

J'ai vu les grues hier

glissant dans le ciel bleu.

Regarde...

 

DSC08287.JPG

 

Puis le ciel a changé,

regarde encore...

 

DSC08288.JPG

 

Voilà, cet évènement annonçant le retour des beaux jours, je voulais le partager avec toi.

Je retourne à mes fils ...

 

Laisse-moi t'offrir cette primevère aux couleurs du soleil

 

DSC08138

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans ambiance
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 08:48

Mon ciel ce matin en ouvrant les volets...

 

DSC07902.JPG

 

Mes pas font crépiter le gel de la prairie.

Le froid pique le nez.

La nature emprisonnée dans un duvet 'coton diamant' dort encore...

octobre-20103.jpg

 

Vite...

Que perce le soleil pour réparer les blessures de la nuit.

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans ambiance
commenter cet article
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 20:22

On se lève un matin

les toits sont blancs.

 

IMGP0028.JPG

Ces premières vraies gelées  nous offriront 

au fil des jours les véritables couleurs de l'automne.

 

Automne aux feuilles rouges

nature changeante

sérénité

 

DSC07749.JPG

On se couvre et on sort au jardin et là...

Tout est "cuit" par le gel.

les dahlias sont en deuil, feuilles noires.

Les zinnias hier encore colorés ont viré au blanc-gris,

les capucines gisent, avachies.

DSC07900.JPG

 

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne

Je chausserai mes sabots verts et

bien couverte, je nettoierai ce petit jardin

qui s'endort lentement me laissant à l'esprit les souvenirs d'été,

ce bel été aux couleurs du bonheur..

 

Ce soir je vous offre les dernières roses du jardin.

 

octobre-20101.jpg

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans ambiance
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 16:00

Octobre a amené dans ses habits de rouille un bel été indien.

Du roux sur les fougères,

des matins clairs et gais

et des fleurs comme si c'était l'été...

 

Je vous offre un bouquet de capucines, mes fleurs bijoux.

Leurs feuilles en boucliers,  fleurs en casque flamboyant,

odeur douce, goût poivré...

Bonheur de partager un des derniers bouquets  de la belle saison.

 

Très occupée par mille choses de la vie,

je vous délaisse un peu mais je suis toujours là,

juste un peu occupée.

 

DSC07755.JPG

 

Passez un beau week-end,

CARPE DIEM,

Merci de votre passage ici.

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans ambiance
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 01:00

  C'est aujourd'hui l'automne...

N'as-tu pas remarqué ces changements subtils?

Ces matin frais où la rosée inonde le jardin,

cette palette aux couleurs délicates qui doucement s'installe.

 Prouesses d'un artiste son pinceau à la main,

mêlant couleurs de rouille, marron cuivré, reflets dorés,

couleurs mélancoliques.


DSC07517.JPG

 

Au jardin "vendangeuses" et gauras se courbent sous le vent.

Les feuilles tourbillonnent avant de s'étaler doucement sur le sol.

Comme disait Apollinaire,

l'automne a fait mourir l'été...

 

DSC07543.JPG

Le bel automne est revenu
Dans le brouillard, sans qu’on s’en doute,
Il est venu par la grand’route
Habillé d’or et de carmin.
Et tout le long de son chemin,
Le vent bondit, les pommes roulent,
Il pleut des noix, les feuilles croulent.
Ne l’avez-vous pas reconnu ?

À pas menus, menus,
Le bel automne est revenu.

                                                    Raymond RICHARD

 

DSC07523.JPG

 

 

 

DSC07533.JPG

Bientôt mille boules rouges illumineront la maison...

Nous aurons du houx pour Noël.

 

DSC07511.JPG

 

Une rose d'automne est plus qu'une autre exquise.

Théodore Agrippa d' Aubigné


DSC01208


Bel automne à vous tous, profitez de la vie...

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans ambiance
commenter cet article
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 17:15

Quand les matins de brume évoquent les prémices de l'automne,

Qu'une belle odeur de sous-bois annonce une autre saison

bien que l'été ne soit pas terminé,

on repense aux beaux jours passés.

 

A Aurore


La nature est tout ce qu’on voit,
Tout ce qu’on veut, tout ce qu’on aime.
Tout ce qu’on sait, tout ce qu’on croit,
Tout ce que l’on sent en soi-même.


Elle est belle pour qui la voit,
Elle est bonne à celui qui l’aime,
Elle est juste quand on y croit
Et qu’on la respecte en soi-même.


Regarde le ciel, il te voit,
Embrasse la terre, elle t’aime.
La vérité c’est ce qu’on croit
En la nature c’est toi-même.


George Sand

 

 

Quand dans le champ de blé s'épanouit le coquelicot

Je me dis que c'est bon et  je me sens si bien.

 

DSC08094.JPG

 

Quand dehors la chaleur est intense et

qu'au frais, derrière la fenêtre, j'aperçois  l'hortensia

aux couleurs transcendées par la brume d'été

Ce n'est que du bonheur.

 

DSC08154.JPG

 

Quand dans le calme du soir,

à l'heure où la rosée saupoudre ses dentelles,

ces fleurs de nuit m'émeuvent...

 

ete2010.jpg

 

Quand ce fragile papillon s'ébat sur les orties, je souris...

 

DSC08064.JPG

 

Quand assise au jardin mon regard se perd

dans la transparence de Vanille-fraise,

je rêve encore...

DSC07229.JPG

 

Et quand les Nénuphars sur fond "miroir de ciel" illuminent l'étang

Je me souviens encore, c'est si près...

 

DSC07243.JPG

 

Joies, amour, amitié, partage, belles rencontres...

Je reviendrai vous raconter.


La semaine prochaine je ne serai pas disponible,

Occupée par de nouvelles visites.

Je vous dis à très bientôt.

Prenez soin de vous.


Et n'oubliez pas...


Sur les flots, sur les grands chemins, nous poursuivons le bonheur, 

mais il est ici le bonheur.

Horace

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans ambiance
commenter cet article
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 15:41

 

C'est fou comme le temps passe vite lorsque la maison s'emplit de  rires

et se met à vivre au rythme de l'été...

 

Je me souviens de tout...

 

De nos journées où le soleil accompagnait nos pas dans la campagne verdoyante.

De nos regards, de nos fou-rires,

de nos chants, de nos danses improvisées,

 de nos repas pris au pied pêcher

ou le dieu de la vigne atténuait si bien la fraîcheur du soir.

 

Il faudrait arrêter le temps qui file malgré nous si vite,

nous propulsant vers "nos ailleurs" tout en laissant planer cet air de nostalgie.

 

Je suis seule ce soir.

J'entends encore vos voix, impression fugitive que tout n'est pas fini.

La porte va s'ouvrir, le bonheur ressurgir encore, encore.

 

Nous repartirons vers l'étang, le panier à la main.

Nous dresserons ensemble la table sous les chênes.

Nous chasserons les guêpes,

 guettant  grenouilles et corbeaux...

 

Je sais, vous reviendrez, je le souhaite si fort.

Je n'oublierai jamais ces quelques jours d'été.

Nous avons cultivé un beau jardin bonheur.

J'en prendrai soin, promis.

Vous m'avez tant donné que j'en suis étourdie.

Pour tout cela, merci.

 

Pour Charlie, Michel et Yo, petit bonhomme espiègle.

 

"N D D IUUUUUUUUU"


Dans le calme du soir "Vanille-fraise" nous livre sa douceur...

 

DSC07226.JPG

 

charlie-et-liedich.jpg

 

 

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans ambiance
commenter cet article