Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la petite maison dans la prairie
  • Le blog de la petite maison dans la prairie
  • Contact

Profil

  • petite maison dans la prairie
  • Mes passions, mes photos, mes broderies,  mes "tranches"de vie, mes humeurs, mes bonheurs.
Tout ce que j'aime partager avec vous...
  • Mes passions, mes photos, mes broderies, mes "tranches"de vie, mes humeurs, mes bonheurs. Tout ce que j'aime partager avec vous...

Pour me contacter

Archives

Mes petits bonheurs...

"La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent… 
  C'est d'apprendre comment danser sous la pluie."


decembre-20112.jpg

Catégories

23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 20:19

10 juin 1944...

 

Quelques jours après le débarquement en Normandie,

l’armée allemande reflue du Sud vers le Nord et arrive en Haute-Vienne,

zone où les Résistants sont actifs, dans le village d’Oradour-sur-Glane.

La troisième compagnie de la division SS Das Reich procède à un massacre en règle :

elle abat les hommes dans des granges et y met ensuite le feu ;

elle enferme femmes et enfants dans l’église du village qu’elle incendie

afin que les victimes soient asphyxiées et brûlées vives.

Sur les 642 habitants, vingt-quatre en réchappent, dont une femme

évadée de l’église en feu en passant par une fenêtre au vitrail cassé.

 

Ce village fantôme reste le témoin d'un crime odieux perpétré par la folie des hommes.

 

DSC07016.JPG

 

Au milieu des décombres le ciel bleu, les nuages...

 

DSC06990.JPG

 

 

DSC07003.JPG

 

DSC07010.JPG

 

 

DSC07028.JPG

  Oradour

 

Il a suffi d'un sourire

sur un visage de chair

un sourire un seul sourire

un gai sourire de chair

de ceux que le cœur attend

de ceux que le cœur entend

un sourire qui prétend

que tous les hommes sont frères

Il adressait ce sourire

à des enfants à leurs mères

et c'était leur bourreau.

Vercors

 

En parcourant ce lieu on peut imaginer ce qu'était ce village avant le massacre.

Ce superbe petit village limousin où la vie devait être si paisible.

Nous avons parcouru les rues abasourdis, horrifiés...


"Oradour-souviens-toi"

est devenue une devise....

 

souvienstoi2no.png

Et pourtant...

Partager cet article

Repost 0
Published by petite maison dans la prairie - dans la vie
commenter cet article

commentaires

Charléa 25/10/2010 15:52



Bonjour,


Je découvre ce blog grâce à "écureuil bleu" et je suis sous le charme...


J'ai moi aussi visité ce village, alors que j'étais adolescente, et en parcourant ces rues, j'ai éprouvé pour la première fois de ma vie, une grande tristesse et une immense compassion.
S'y est mêlé également un sentiment de honte : comment un être humain peut-il en arriver là ? J'ai pris conscience ce jour-là que cette histoire faisait partie de la mienne car je suis
française et mes grands-parents ont connu cette époque, mais aussi parce que j'aurais pu être à la place de ces gens touchés par la barbarie ! J'ai un immense respect pour cette commune, ce qui
s'y est passé et mes semblables qui ont vécu ces horreurs.



petite maison dans la prairie 25/10/2010 17:17



Et toutcela continue à travers le monde Charléa à travers ce monde fou où la violence semble plaire à tant d'hommes et de femmes.


Je suis allée deux fois à Oradour cet été avec différents amis qui voulaient visiter et j'en suis ressortie à chaque fois exténuée, épuisée de détresse. Je crois que la prochaine foisje conduirai
les amis et les attendrai à la sortie.



DD 29/08/2010 10:03



je n'y suis allée qu'une fois, je passe tout près bien sûr mais je ne tourne pas à gauche en venant ...


Très émouvant de te lire Sophie


Bisous, bonne journée



Sancie 28/08/2010 11:13



C'est vrai qu'on ne doit pas oublier toutes ces horreurs. Ce village, doit surrement être très "chargé".


Bon samedi


Gros bisous



petite maison dans la prairie 01/09/2010 09:17



Tellement "chargé" comme tu l'écris qu'on en sort épuisé.


Gros bisous Sancie.



Elvy 27/08/2010 23:33



  Et pourtant comme tu dis !! on est tous les jours à portée d''autres  massacres et barbaries aussi pire !! l'être humain est ainsi fait capable du
meilleur comme du pire.   Dans cette société actuelle dans laquelle nous vivons ,où tout est superficiel ,frelaté et soumise au pouvoir de l'argent !! attendons -nous au pire . A moins
que nos petits enfants reviennent à des valeurs plus essentielles . GROS BISOUS MA SOPHINETTE . Tu auraisdu venir dans les bagages de malou et dany . Nous penserons à toi au PUY DU
FOU . 



petite maison dans la prairie 01/09/2010 09:11



Je pense à vous qui devez faire de belles balades...Bisous à tous.



midolu 27/08/2010 17:36



Le ciel, calme et bleu, fait contraste et rend encore plus insoutenable la vision et le souvenir.


Originaire du Lot (mais à proximité de Brive) j'ai les souvenirs que m'en ont dit mes grands-parents ... La grande frayeur de mon père, c'est non pas d'avoir fui devant l'approche d'une
troupe allemande (il était trop jeune et encore insouciant) mais d'avoir perdu dans cette fuite un de ses sabots en traversant le pont de Puybrun sur la Dordogne ... Celle de sa mère était
autrement motivée ...


Merci Sophie. Bises et à bientôt.



petite maison dans la prairie 27/08/2010 20:10



Je n'avais envie que de photographier le ciel tellement je ressentais ce malaise de souffrance.


Bises Midolu, bon week-end.